Un commentaire sur “Des pendus dans le vent

  1. Plus j’y joue et plus j’aime le jeu. Je me retiens pour ne pas écrire sur ce jeu encore ce jeudi.

    Parfois un jeu tire en longueur mais, après 50 heures de jeu et l’impression d’avoir à peine avancé dans l’histoire principale, le jeu reste toujours frais. À chaque séance de jeu je remarque de nouveaux petits détails et à chaque fois que je vois les détails sur l’armure ou les armes de Geralt je ne peux pas m’empêcher d’admirer.

    Le jeu cache aussi quelques surprises mais plusieurs heures plus tard. J’avais « fait peur » à un prêtre presque au début du jeu, quelque chose comme 30 heures plus tard je me suis fais accoster par ses « amis ». Les deux scènes en tout on été que 5 minutes mais c’est des petits détails comme ça qui mettent de la vie au jeu. C’est peut-être seulement une question de ne pas avoir passer par ce chemin précis avant mais je ne m’y attendais pas, aucun signe qu’il y avait quelque chose là.

    Parfois je marche dans une rue et je vois des gardes et voleurs se bagarrer, dans la nature c’est souvent des loups qui courent après des cerfs et parfois un monstre après un animal. C’est plein de petits détails qui rendent le jeu vivant et pas statique.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s